18
Jan
2017
4
le premier salon de la réalité virtuelle à Paris : Virtuality !

Virtuality, le premier grand salon parisien dédié à la réalité virtuelle

Le salon Virtuality est le premier salon de réalité virtuelle à Paris qui se tient du 24 au 26 février 2017 au CentQuatre Paris.

Olivier Godest, son fondateur, a de grandes ambitions pour cet événement qui se révèlera majeur ! En effet la promesse est très belle ! Si vous n’avez jamais eu la chance de vivre une expérience VR (virtual reality), c’est à dire une véritable immersion dans un univers virtuel sur lequel vous avez une interaction, alors réservez tout de suite votre place. Vous pourrez voler (perso c’est ma plus belle expérience de VR et c’est un sentiment inoubliable), partir dans l’espace au coeur d’une station spatiale, vivre l’invasion de la Terre et défendre votre planète, etc.

Que vous soyez joueur de jeu vidéo ou pas, ce salon est une chance de vivre des expériences uniques jusque là réservées aux professionnels.

Le salon est ouvert exclusivement aux professionnels le vendredi 24 février mais ils sont aussi attendus le samedi 25 via des TALKS et des sessions de networking spécialement organisées pour eux. Le grand public quant à lui aura la chance de tester des dispositifs et des expériences inédites en France, avec de nombreuses avant-premières !

Une véritable opportunité de démocratiser la technologie auprès des annonceurs et du grand public. Sensations garanties !!

Entretien avec Olivier Godest.

Olivier Godest CEO salon Virtuality Paris

Olivier Godest

Bonjour Olivier, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Olivier Godest, fondateur du salon Virtuality. Après des expériences professionnelles chez Renault, Orange, Brainsonic et Reed Midem, j’ai fondé mon entreprise Guidelines en 2014. J’ai toujours eu une fibre digitale et lorsque j’ai testé pour la première fois la réalité virtuelle cela a été un choc. C’était  “I Philip” développé par OKIO Studio pour ARTE. Après cette révélation j’ai décidé de créer un salon sur ce thème car la réalité virtuelle est pour moi la 4ème grande vague technologique à venir. Depuis je n’ai de cesse de tester de nouvelles expériences toutes plus surprenantes les unes que les autres. La promesse de ce marché est énorme. En analysant le marché mondial j’ai constaté que nous avions notre place à jouer tant les écosystèmes français et européens étaient riches de projets et d’innovations. Beaucoup d’entreprises françaises se positionnent intelligemment sur ce marché.

Quelles sont les ambitions du salon ?

J’ai pour ambition que le salon Virtuality soit la référence des salons de réalité virtuelle. Mon équipe et moi-même travaillons dans le but de présenter la réalité virtuelle comme une technologie pérenne et non un média gadget comme cela peut parfois arriver. Je souhaite que le salon ait une aura européenne avec la mise en avant de sociétés françaises et européennes. L’année dernière, j’ai passé 1 mois  aux Etats-Unis afin de rencontrer différents intervenants majeurs là-bas. Je leur ai parlé du salon mais les Etats-Unis restent sceptiques quant à la maturité du marché français et européen sur cette technologie

Les faire venir était aussi plus compliqué et aurait engendré des coûts que le salon ne pouvait supporter. Ainsi seules des entreprises françaises ou européennes seront présentes mais je suis très motivé à démontrer le savoir-faire et la dynamique de notre marché. Le potentiel économique de la France est énorme.

Quelle est la cible en termes de visitorat pour le salon ?

Le salon s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Le salon est aménagé selon la typologie des attentes de ces 2 cibles. Ainsi plus de 80 talks, mini conférences d’une vingtaine de minutes, sont organisées sur les 3 jours avec des intervenants de grande qualité. Les journalistes sont eux aussi attendus en nombre. Nous attendons entre 10 000 et 15 000 visiteurs dont 50% de professionnels ce qui fera de notre salon un rendez-vous de référence dans le futur. L’objectif est de créer des moments d’échanges. Nous avons la chance d’être aux prémices de cette technologie et les professionnels doivent encore s’approprier cet outil. Les démonstrations seront une chance de tester du contenu mais aussi d’appréhender des usages. Le choix des intervenants des talks permet aussi d’ouvrir le débat au delà du secteur du jeu et de démontrer que tous les secteurs sont concernés : formation, santé, marketing, éducation, design, entertainment, etc.

Pouvez-vous nous parler de certains exposants ?

Nous avons 75 exposants confirmés à date avec un objectif de 100. Nous aurons des sociétés de production de contenus, des fabricants de matériels, des annonceurs qui partageront leurs propres contenus de réalité virtuelle ou vidéo 360°. Je remercie sincèrement tous ces partenaires qui nous font confiance et qui nous permettent de monter cet événement incroyable et de grande qualité.

Quelques exemples

Hypersuit

THE attraction ! En tout cas pour moi. Une expérience qui vous propose de voler comme un oiseau. Présent au CES 2017, vous pourrez incarner un oiseau ou bien un super héros comme Iron Man. Personnellement j’avais testé Birdly en 2015 et c’est de loin l’expérience que je préfère de toutes les expériences de VR. Vous êtes certains de me retrouver sur cet engin ! 🙂 Et je vous invite vivement à me rejoindre.

Montage Hypersuit from greg on Vimeo.

Hyper Reality de Smart VR

Un jeu de réalité virtuelle très impressionnant et hyper réaliste, proposé pour la première fois en France. Une exclusivité pour le salon Virtuality.

MSI VR ONE

VR ONE est un concept qui intègre un sac à dos qui permet au VRnaute d’être complètement autonome. Fini les câbles et autres fils qui alourdissent les dispositifs VR.

HOME de Rewind

Découvrez la station spatiale internationale à 400Km de Terre. 15 minutes d’immersion à couper le souffle.

Escape from Earth

Exclusivité du salon : venez vivre une expérience de jeu vidéo multi-joueurs en réalité virtuelle et en réalité augmentée.

OKIO Studio

Après I-Philip, Okio Studio profite du salon pour présenter en avant-première son nouveau projet “Alteration”. Un contenu 360° qui place l’utilisateur au coeur d’une étude sur les rêves. Cette expérience prend un tout autre sens lorsque Elsa, une intelligence artificielle, prend le contrôle !

DIVE par Nightshift

Le projet DIVE, pour Dynamic Immersive Virtual Experience, est la première attraction 8K à 60fps avec son ambisonique. Vous êtes immergé dans une Caterham R300 avec le pilote de course Vincent Beltoise. Sensations garanties.

Holostoria de Opuscope

Le premier logiciel à destination des créatifs pour créer une scénographie en 3D. Le port du casque Hololens est obligatoire ! 🙂

Des marques seront également présentes pour partager leurs expériences

Coca-Cola

Coca-Cola mettra a disposition des Samsung Gear VR pour partager son film 360° sur son usine d’embouteillage en France.

Club Med

Le Club Med nous transporte aux Maldives grâce à la réalité virtuelle

Le Club Med nous transporte aux Maldives grâce à la réalité virtuelle

Développé par Digital Immersion, Club Med propose à l’utilisateur de s’immerger dans son futur lieu de vacances et de profiter en amont de son voyage de tous les services mis à disposition. Découvrez sur Youtube plusieurs destinations #ClubMed360

Maif

"Mes data et moi" MAIF

« Mes data et moi » MAIF

La MAIF propose une expérience de réalité virtuelle intégré à un dispositif digital plus global. Cette stratégie digitale a été développée par l’agence Reputation Squad. Le sujet porte sur la protection des données personnelles. Cette expérience a une vocation éducative pour sensibiliser le public sur les informations partagées sur le net. Le scénario propose à l’internaute d’embarquer dans une capsule façon Grand 8 au coeur du réseau internet et donc des réseaux sociaux.

Rendez-vous du 24 au 26 février au CentQuatre à Paris, et dès maintenant sur le site Virtuality pour réserver votre place.

Quelques liens pour poursuivre votre découverte

Agence Reputation Squad

OKIO Studio

L’expérience Tiltbrush de Google