7
Avr
2015
2

Quelle est la différence entre réalité augmentée et réalité virtuelle ?

Pour commencer, commençons par les basiques ! Ces deux secteurs que sont la réalité augmentée et la réalité virtuelle attisent beaucoup d’intérêt ces dernières années et 2015 n’arrêtera pas cet élan. Avec plus de 150 milliards de dollards ces deux techno remportent un succès fou. Oui mais quelle est la différence ? Car il y en a bien une non négligeable. Et surtout pour quels usages ? A la veille de mon premier salon sur ces techno « Laval Virtual » je me lance.

Alors le premier basique est un schéma, le continuum de Milgram qui est une échelle pour placer la RA et la RV, 2 réalités mix au centre de 2 environnements réels et virtuels :

Environnement réel → Réalité augmentée – Virtualité augmentée ← Environnement virtuel

L’environnement virtuel est une immersion complète dans un « monde » totalement recréé par ordinateur. Il n’y a aucune incidence du virtuel sur le réel et inversement.

Par exemple l’application Home by Me qui sert à recréer l’environnement de son appartement ou maison, pour placer des meubles disponibles en ligne. Home by Me est utilisée entre autre par l’enseigne Miliboo afin que ses clients puissent recréer leur domicile afin de faciliter l’achat de mobilier. Une expérience qui se prolonge en magasin avec les oculus mises à disposition par l’enseigne.

La virtualité augmentée est la reconstitution d’environnement réel ou non qui font appel à nos 5 sens et où le sujet est acteur et peut apporter des modifications. C’est par exemple un jeux vidéo où le joueur porte des lunettes et des manettes et avance dans le jeux complètement déconnecté de la réalité. Cette technologie est aussi utilisée dans le secteur de la santé pour immerger des patients dans une zone de « stress » comme par exemple la peur du vide. Ainsi le patient s’habitue de manière virtuelle à sa peur afin d’en guérir.

La réalité augmentée est une « couche » d’informations qui se superpose à la réalité environnante. Le sujet n’est pas coupé du monde et reçoit simplement des informations complémentaires. Elle est utilisée dans certains jeux mais comme elle est moins immersive elle est moins attrayante pour les joueurs avides de sensations. La réalité augmentée est par exemple déjà bien utilisée par les enseignes de meubles type Ikéa. Cette réalité augmentée nécessite bien évidemment un équipement comme une tablette, un smartphone ou bien sûr les lunettes très tendances ces derniers mois avec les Google Glass ou les Hololens de Microsoft. Il est aussi énormément question de Magic Leap qui est hyper innovante sur le secteur.

Par exemple l’application IPRO que j’ai développé pour les revendeurs Lavazza permet de placer une ou plusieurs machines à café dans l’entreprise prospect. Ainsi l’emplacement peut être validé avant l’installation ce qui est un gain de temps lorsqu’il s’agit d’un distributeur automatique de 170Kg et de 180cm de haut. Le design est lui aussi mieux apprécié par la prospect qui peut « voir » sa machine à 360° et zoomer les parties qui l’intéressent. De plus l’effet « Wahou » est non négligeable et est un élément différenciant très fort.

Voilà rapidement quelques concepts de base. J’enrichirais bientôt avec de nombreuses photos et articles afin de rendre ces techno plus « sexy ».

Geek is the new CHIC !

 

You may also like

Aipoly l'application de réalité augmentée dotée d'intelligence artificielle
Aipoly l’application de réalité augmentée
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
l'histoire de la réalité augmentée
L’histoire de la réalité augmentée
L'Occitane opte pour la vidéo 360
Immersion en 360 dans l’univers de L’Occitane – Interview Emanuelle Gabus Pillon

Leave a Reply