7
Juil
2015
3
Réalité Augmentée au Centre commercial Carrefour à Claye-souilly

La réalité augmentée au Centre Commercial Carrefour de Claye-Souilly

Depuis plusieurs mois le centre commercial Carrefour de Claye-Souilly en région parisienne, a mis en place un écran de réalité augmentée. Ce dispositif a été développé par Illegal Factory (site web). L’objectif exprimé par la SEGECE, une filiale du groupe Klépierre, était de proposer un mur de réalité augmentée de manière permanente dans la nouvelle galerie marchande du centre. Illegal Factory mentionne que le  » lieu d’aménagement devait être propice à la détente, le projet devait parfaitement s’inscrire dans un environnement recréant la féérie du milieu forestier ».

J’imagine assez facilement que ce centre se doit de véritablement cibler et créer des expériences clients. Et la réalité augmentée est une réponse à ce type de problématique.
Dans ce centre commercial, des sculptures, aquarium et autres espaces de loisirs sont aussi proposés. J’ai trouvé l’ambiance très agréable et pourtant nous étions un samedi après-midi. Vous trouverez à la fin de cet article un album photos de la galerie marchande.

Quelle est la mécanique du dispositif de réalité augmentée ?

L’utilisateur doit se placer sur le marqueur au sol qui est bien visible. Il doit ensuite lever un bras pour que la caméra le détecte et démarre l’expérience. Il s’agit d’animaux modélisés en 3D. La caméra située juste au dessous de l’écran permet de capter les mouvements.

3 types de mouvements sont recommandés et expliqués à droite de l’écran :

  • mettre son bras gauche à la verticale,
  • lever les bras au dessus de sa tête,
  • s’accroupir.

Chaque geste est sensé animer différemment les personnages. J’avoue que les instructions ne m’ont pas parues claires de suite. Je ne sais pas si c’est parce que la caméra est prévue pour détecter la taille d’un enfant et que par conséquent la taille adulte n’est pas reconnue ou bien si la caméra avait du mal à me détecter…Je pense plutôt à cette deuxième explication car il faut avouer que cet écran est sous une grande verrière très lumineuse ce qui peut probablement venir perturber le signal. D’ailleurs vous le verrez via les photos que j’ai prises.

L’ambiance proposée est très sympathique et les personnages sont mignons. Les enfants sont d’ailleurs instinctivement attirés par eux.

Placé à côté des toilettes j’imagine que ce lieu a été choisi délibérément…Après quelques instants d’observation les comportements des visiteurs sont de différentes natures :

  • la plupart passe devant sans le voir
  • certaines personnes qui attendent avec leur caddie devant les toilettes regardent le « spectacle » lorsque quelqu’un s’amuse avec le mur, mais « bloquées » avec leur caddie ils ne peuvent que regarder
  • les petits enfants sont eux attirés par l’écran qu’ils touchent en espérant une potentielle interaction avec les animaux et robots proposés. Geste désespéré….
  • les adultes sont curieux mais ont une réticence à essayer. J’ai moi même essayé le mur et les gens étaient interloqués q’une adulte s’amuse ainsi devant cette attraction.
  • le mur fonctionne bien avec les enfants autour de 10 ans.

Mon bilan ?

Je trouve que le mur de réalité augmentée est l’une des meilleures solutions pour proposer cette expérience. Je pensais vraiment que l’interaction serait là avec les visiteurs car ils sont plutôt « passifs » dans la mise en route de l’animation puisqu’il suffit de se positionner sur le marqueur pour être détecté. Alors que dans une expérience de réalité augmentée par exemple avec son smartphone ils doivent télécharger une application, l’ouvrir, cliquer, etc. Mais en observant pendant près de 30 minutes cette zone de passage les sujets les plus actifs ont été les enfants en bas âge qui cherchaient à interagir avec l’écran de manière tactile. Les personnages en 3D, la modélisation de différents univers sont très bien faites et les enfants les aiment et cherchent à jouer avec eux. De ce fait je recommanderais davantage un mur tactile pour une galerie marchande. Mais j’avoue aussi que je suis persuadée que cette luminosité importante n’a pas été un facteur clé de succès car même l’image sur l’écran était saturée en lumière et l’immersion était donc difficile.

Idée ? Et pourquoi pas proposer ce mur de réalité augmentée en proposant des bons de réduction sous forme de challenge ?

Centre commercial Carrefour à Claye-souilly

Centre commercial Carrefour à Claye-souilly

D’autre part ce centre commercial que j’ai visité pour la première fois à l’occasion de mon test de ce mur de réalité augmentée m’a beaucoup plu. Depuis la zone de stationnement qui est agréable et bien desservie jusqu’aux animations du centre. J’avoue avoir eu un petit effet « wahou » devant les lapins connectés pour recharger son smartphone, les statues d’animaux géantes et l’aquarium avec des poissons de différentes sortes. Les enfants ont aussi la possibilité de se promener dans le centre via des animaux roulants. Les enfants s’amusent énormément avec ça et les courses deviennent un plaisir et surtout un vrai terrain de jeu.

Si vous connaissez des lieux qui proposent de la réalité augmentée n’hésitez pas à me les indiquer. J’irai les tester avec plaisir.

You may also like

Aipoly l'application de réalité augmentée dotée d'intelligence artificielle
Aipoly l’application de réalité augmentée
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
l'histoire de la réalité augmentée
L’histoire de la réalité augmentée
L'Occitane opte pour la vidéo 360
Immersion en 360 dans l’univers de L’Occitane – Interview Emanuelle Gabus Pillon

Leave a Reply