13
Mar
2016
6
journée internationale des droits des femmes

La journée internationale de la femme

Cette semaine était sous le signe de la FEMME grâce à la « Journée Internationale de la Femme » (selon l’ONU) ou de la « Journée Internationale des droits des femmes » selon le gouvernement français. Après cette petite polémique, en tout cas le 8 mars, c’est l’occasion de mettre en avant la femme dans la société d’aujourd’hui. L’occasion de rappeler la genèse de cette journée et de vous raconter la Journée de la Femme Digitale organisée aux Folies Bergères par Delphine Remy-Boutang.

Le 8 mars

L’origine de cette date est un sujet polémique. Vous découvrirez dans cet article du Nouvel Obs une version de l’histoire de cette journée du 8 mars

Je retiendrais  celle proposée par l’ONU et les deux années majeures :

  • La première journée de la femme date du 28 février 1909 aux Etats-Unis conformément à la déclaration du parti socialiste américain.
  • La date du 8 mars a été enterinée en 1975 à l’occasion de l’année internationale de la femme.

Si l’histoire de cette journée vous intéresse, je vous invite vivement à lire la page sur le site de l’ONU qui retrace l’évolution de cette journée au cours du XXème siècle. source ONU 5 minutes de lecture.

journée internationale des droits des femmes

journée internationale des droits des femmes

La Journée Internationale de la Femme

L’ONU a placé cette journée du 8 mars 2016 sous le thème de la parité  « La parité en 2030 : avancer plus vite vers l’égalité des sexes ! ». Quand je lis les 5 points clé choisis par l’ONU, ça me rappelle encore une fois que je fais partie de ces femmes privilégiées bien nées puisque nées en France ! Le reste de mon article me semble bien dérisoire face à des fondamentaux de vie aussi critiques que sont l’éducation, la santé ou la violence faite aux femmes…

Les 5 OBJECTIFS de ce programme pour la parité en 2030 sont :

  • toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile, conformément à l’objectif de développement durable 4 ;
  • D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire ;
  • Mettre fin, dans le monde entier, à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles ;
  • Éliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation ;
  • Éliminer toutes les pratiques préjudiciables, telles que le mariage des enfants, le mariage précoce ou forcé et la mutilation génitale féminine.

source ONU

La Journée Internationale des droits des Femmes

Le gouvernement français a rappelé l’avancement des droits des femmes dans son communiqué de presse que vous pouvez lire ici.

Plusieurs points y sont abordés :

  • La lutte contre les violences faites aux femmes
  • L’égalité professionnelle
  • L’accès à la contraception et l’IVG
  • La lutte contre les stéréotypes de sexe
  • La parité dans le vie publique et les administrations,
  • L’action de la France à l’international

source

Meet the futur à la journée de la femme digitale aux Folies Bergères Paris

meet the futur à la journée de la femme digitale aux Folies Bergères Paris

La Journée de la Femme digitale 2016

Cette année, la « Journée de la Femme Digitale » dirigée par Delphine Rémy-Boutang, se tenait dans un magnifique lieu parisien : Les Folies Bergères. Plus de 3000 femmes se sont inscrites à cette belle journée où se sont croisées des entrepreneuses, blogueuses, digital mums, directrices marketing, digital chief officers, informaticiennes, chercheuses, etc. Cet événement est l’occasion de rappeler que le digital est une formidable opportunité professionnelle pour les femmes, et que l’on doit encourager les jeunes filles vers cette filière informatique où elles peuvent apporter beaucoup.

On a parlé DATA mais pas big data, smart data… mais de l’insight de la DATA. En effet la donnée seule, la profusion de données, etc. cela prend sens si la data est traitée correctement. La DATA sert lorsqu’elle apprend quelque chose ce qui nécessite une analyse. C’est l’analyse de cette donnée qui fait émerger des leviers pour le business et une meilleure compréhension du consommateur.

Qu’est ce qu’une femme digitale ?

Agile, Rapide, Innovation, Intuition, Passion

Des conférences VIP

De nombreuses femmes ont ainsi pris la parole, quelques hommes aussi 🙂 – plus de 80 speakers.

  • Delphine, Ernotte Cunci, Présidente directrice générale de France Télévision,
  • Nathalie Kosciusko-Morizet, Député et conseillère de Paris,
  • Gilles Babinet,
  • Fabienne Dulac, Directrice Executive Orange France,
  • Marie-Gallas Amblard, Directrice de la communication de la FrenchTech,
  • Marion Carrette de Ouicar,
  • Lubomira Rochet, Chief digital officer L’Oréal,
  • Xavier Lagarrigue, Co-Fondateur de CodeCase
  • etc.

Dans la logique de mon parcours ces derniers mois (l’écriture de ma thèse sur les émotions, la réalité augmentée et la réalité virtuelle à lire ici) je retiendrais forcément l’intervention de Aurélie Jean, chercheuse en Biomécanique Numérique au MIT, qui a sensibilisé la salle à la formation informatique pour les filles (on a dit « informatique » et pas « secrétariat », merci messieurs 😉 ). Aurélie travaille sur des modèles mathématiques appliqués à la plasticité du cerveau (après un traumatisme crânien par exemple).

Claire Bardainne, artiste et directrice artistique de la compagnie Adrien M / Claire B a présenté ses réalisations basées sur le numérique. La compagnie propose des expériences visuelles et sonores qui jouent avec le corps et le numérique. La temporalité et l’espace sont deux fondements dans la construction d’une oeuvre. La maniabilité du numérique aux services des émotions, le coeur du spectacle. On pourrait croire à une expérience de réalité augmentée, un code dynamique interagissant avec les mouvements des danseurs via une Kinect par exemple, mais il n’en est rien. L’ingénieur en régie manipule l’image sur scène en fonction de ce qu’il voit, sent et interagit avec les danseurs.

Claire Bardainne

Claire Bardainne

eMotion le numérique au service de l'art

eMotion

Découvrez le site internet et l’agenda des spectacles.

Abdel Bounane président de BRIGHT, plateforme d’art numérique co-fondée avec Martin-Zack Mekkaoui, s’est entretenu avec Morgane Miel de Madame Figaro. Il nous a rappelé le paradoxe du choix de Barry Schwartz et en quoi le digital pouvait être une solution émotionnelle à notre monde (tiens, tiens ça me rappelle quelque chose – ceux qui ont lu ma thèse comprendront).

Abdel Bounane

Abdel Bounane

Madame Nathalie Kosciusko-Morizet est également intervenue sur scène avec Delphine Rémy-Boutang. Elle nous a rappelé que pour elle, la femme digitale est une femme libre !

la femme digitale est une femme libre

Après son intervention elle s’est arrêtée sur l’espace de Janssen, laboratoire pharmaceutique, pour essayer l’expérience de réalité virtuelle. L’expérience était pour le coup étrange puisque le laboratoire Janssen proposait de vivre dans la peau d’un schizophrène. L’objectif de cette application est de mieux faire comprendre aux psychiatres le ressenti de leurs malades. Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, je ne sais pas si c’était sa première fois en VR, mais incarner un schizophrène pour une femme politique ça peut peut-être rappeler des situations réelles (je plaisante).

Nathalie Kosciusko-Morizet teste la réalité virtuelle

Nathalie Kosciusko-Morizet avec Delphine Rémy Boutang à la Journée de la Femme Digitale #JFD16

Nathalie Kosciusko-Morizet teste la réalité virtuelle

Nathalie Kosciusko-Morizet teste la réalité virtuelle

Bianca Li danseuse et chorégraphe a témoigné de l’intégration du digital dans ses spectacles de danse. Intéressée par les nouvelles technologies son spectacle Robot, réalisé en partenariat avec la société Aldebaran Robotics (plus connue grâce à ses robots Pepper ou NAO) propose une nouvelle écriture du spectacle de danse. La création d’une chorégraphie en collaboration avec des robots fut aussi mouvementée qu’inattendue. En effet on croirait le robot invincible et le corps d’un danseur fragile…il n’en est rien ! Les danseurs puisent au fond de leurs forces, les ressources et l’énergie nécessaires pour accomplir chaque geste, alors que notre pauvre petit NAO réclame toute la journée : du Wifi, de la batterie, des corrections de bugs, etc. Alors oui, le spectacle Robot de Bianci Li est un « spectacle augmenté » mais c’est en grande partie grâce à la bienveillance de la chorégraphe et la patience et le professionnalisme des danseurs. Les robots ne remplaceront pas l’homme ! En tout cas pas les danseurs, c’est sûr !

Des partenaires généreux

Les Folies Bergères accueillaient également les partenaires en son sein. Un décor magnifique où Lancôme proposait aux visiteuses de se faire maquiller par des professionnels : conseil, écoute et savoir-faire. Chaque femme, après plus de 20 minutes de maquillage et d’échange, repartait embellie et lumineuse. Essie proposait une pose de vernis. L’Oréal, un coiffage professionnel… je vous vois venir avec votre sourire narquois « un événement dédiée aux femmes et nous voilà dans le stéréotype complet, et pourquoi pas un bar à causeries 🙂  et bien oui, la femme est plurielle. Nous sommes ‘elleS ». Elle peut apprendre à coder au bar à coder, se faire maquiller et essayer un casque de réalité virtuelle ! Bon on évitera quand même d’essayer le casque de réalité virtuelle après le maquillage sous peine d’y laisser 50% du fond de teint sur la mousse protectrice…

Quelques marques présentes :

  • Lancôme,
  • Kusmi Tea
  • Klépierre,
  • L’Oréal,
  • Dropbox,
  • Essie,
  • Linkedin,
  • La Française des Jeux,
  • Marlette,
  • etc.

La marque Petit Bateau était également présente. Elle proposait la personnalisation de t-shirt en souvenir de l’événement. Du coup j’ai désormais mon premier t-shirt « My French Marketing ». Avec un esprit breton qui plus est !

t-shirt my french marketing

t-shirt petit bateau – Journée de la femme digitale – My french marketing

Retrouvez la liste des partenaires sur le site de La Journée de la Femme Digitale.

L’étincelle

Toujours sur la thématique de la journée de la femme, l’agence Grenade & Sparks a publié une présentation sur slideshare « L’étincelle » que j’aime beaucoup, tant par son contenu que par sa mise en page. Je vous laisse découvrir la femme vue par l’agence.

La communication des marques

Loin de moi l’envie de critiquer les actions que les marques mènent en s’appuyant sur cette journée. Sur les réseaux sociaux une image a circulée résumant de manière humoristique les raccourcis que certains ont pu faire :

  1. La journée internationale des droits des femmes
  2. La journée de la femme
  3. -30% sur les culottes

Et oui la réalité dépasse parfois la fiction ! Mais soyons positif et considérons ces actions pleines de bonnes attentions.


Pour en savoir plus :

la Journée Internationale de la Femme selon l’ONU
la Journée Internationale des droits des femmes selon le gouvernement français – source Dossier de presse

You may also like

Aipoly l'application de réalité augmentée dotée d'intelligence artificielle
Aipoly l’application de réalité augmentée
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
2016 année de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle
l'histoire de la réalité augmentée
L’histoire de la réalité augmentée
L'Occitane opte pour la vidéo 360
Immersion en 360 dans l’univers de L’Occitane – Interview Emanuelle Gabus Pillon

Leave a Reply